samedi 15 février 2014

Bilan 2013

L'heure est venue de faire le bilan de 2013, avec un mois de retard, mais c'est vraiment important pour moi de le faire car 2013 m'a paru être une année très difficile, et pourtant elle m'a apporté beaucoup sur le plan personnel. Et sur le plan professionnel, même si mes désirs ne sont pas encore comblés, rien n'est resté figé.

Alors 2013, pour moi, c'est...
• Un nouvel amour : le hula hoop,
• La fin de l'histoire la plus chaotique de ma vie, et des moments très difficiles mais qui m'ont permis d'ouvrir les yeux et de me rendre compte que je valais mieux que ça et qu'il me fallait faire un travail sur moi,
• Une page que je n'ai jamais pu écrire avec mon Versaillais et que j'ai enfin réussi à tourner après deux années, ça a été douloureux puis il m'a fallu un moment pour faire le deuil d'une histoire qui n'a jamais commencé, mais c'est pour mon bien que j'ai renoncé à lui,
• Mon retour dans l'Ouest,
• Ma meilleure amie qui m'annonce qu'elle se marie et me demande d'être son témoin,
• La naissance de ma filleule,
• Du bénévolat, une expérience courte mais gratifiante,
• Quelques personnes trop néfastes à qui j'ai dis adieu, pour mon plus grand bien, et tout va mieux désormais (on avance mieux sans boulets),
• L'obtention de ma licence pro à distance et avec mention,
• Une très belle rencontre... ♥ (et du vin chaud sous la pluie, ça m'a marqué ),
• Et des amis toujours aussi présents, sur qui j'ai pu compter quand j'ai traversé quelques moments difficiles, des amis qui ont su me rappeler qui je suis, avec qui j'ai pu rire parfois jusqu'aux larmes, avec qui j'ai partagé des moments exceptionnels.

Par choix, je décide de ne me concentrer que sur ce qu'il y a eu de positif cette année. Déjà parce que cela me permet de me sentir mieux, de me rendre compte que cette année n'a pas été si désastreuse (au contraire !) et je pense que quitter 2013 le cœur léger me permettra de commencer 2014 de plus belle. Mais également parce que je sais que dans quelques années, ce sont ces moments-là qui resteront et que les grands moments douloureux ne seront qu'un lointain souvenir.

Image from We ♥ it.

Et comme cela fait à peu près un an que j'ai débuté ce blog, j'aimerais faire également un bilan rapide quant à certains articles que j'ai écris durant cette année.

Initialement, ce devait être le fil rouge de mon blog, et pourtant, même si je n'ai jamais perdu de vue ces objectifs, je n'en ai pas vraiment parlé donc c'est l'occasion ou jamais. Alors déjà, le projet C. n'a plus vraiment lieu d'être. J'ai fini par le rencontrer, nous avons passé une très agréable soirée ensemble en toute amitié en septembre. Il m'avait complètement broyé le cœur peu de temps après le début de ce blog, et ça a été difficile, mais je suis parvenue à renoncer à lui. A présent, il a quelqu'un dans sa vie, j'ai quelqu'un dans la mienne, et nous sommes heureux l'un pour l'autre (enfin, je le suis pour lui et il semble l'être pour moi).
Concernant mon accomplissement personnel... j'ai obtenu ma licence pro, j'ai trouvé du travail (même si ce ne fut que temporaire mais la machine est lancée à présent, j'y crois !). Je me suis mise au hula-hoop (et j'ai quatre cerceaux à présent). Je ne me suis toujours pas mise au code et au permis mais c'est prévu pour très prochainement. Quant à la guitare, elle est toujours aussi délaissée. J'ai pris soin de moi et de mon cœur, mes amis l'ont fait encore mieux que moi également. Je sais qu'il y a encore énormément de travail à faire concernant ma confiance en moi mais j'ai une bonne estime de moi, et j'accepte mieux mon corps.

L'an dernier, j'ai fais un vœu de célibat avec Cathy et Adeline. Aucune de nous n'a tenu un an, et nous savions, en faisant ce vœu, qu'il y avait de fortes chances que nous n'allions pas jusqu'au bout. D'ailleurs, je l'ai même largement trahi en m'inscrivant sur un site de rencontre (je déculpabilise en me disant que je n'ai pas été la première des trois à faire ça ). Mais je ne le regrette pas du tout. Ce vœu devait me permettre de me poser, de revenir sur certains points qui auraient pu être néfastes à toute éventuelle relation à venir. J'ai pu évoluer seule un peu mais je pense que cela ne suffisait pas, que je devais prendre conscience de mes erreurs pour ne pas les réitérer. Le peu de rencontres que j'ai fais sur ce site m'ont permis de travailler encore davantage sur moi, de me rendre compte que j'avais perdu de vue ce que je voulais et que je n'étais attirée que par un type d'homme qui ne me convenait pas du tout. C'est au moment de cette prise de conscience que mon Loup est entré dans ma vie, et qu'on a su s'apprivoiser et se séduire petit à petit. Au fil du temps, et ce avant même qu'on n'officialise notre relation, il n'y avait plus que lui pour moi et moi pour lui. Tout n'est pas parfait, rien n'est jamais idéal, mais il est celui qu'il me faut et je sais que je ne fais pas d'erreur avec lui. Et mieux encore, je sais à nouveau qui je suis, où j'en suis, et ça je l'ai trouvé seule (à l'aide de mes amis et mes expériences vécues cette année), sans avoir besoin d'un homme pour ça et c'est avant tout ce que je voulais.
Mon vœu de célibat aurait dû prendre fin entre le 26 mars 2014 à 23h59 et le 27 mars 2013 à minuit.

En relisant ceci et en sachant comment les choses ont tourné par la suite, je me rends compte que j'étais encore attachée à lui (plus amoureuse, mais attachée) et que ça ne pouvait pas durer. Je connaissais ses défauts et je me demande comment j'ai pu accepter de subir certaines marques d'irrespect qu'il avait envers moi ; peut-être parce que dans ses moments gentils, il savait être vraiment quelqu'un de bien, mais aussi parce que j'avais du mal à accepter qu'on ne fasse plus partie de la vie l'un de l'autre. Oui, j'avais finalement un peu plus de mal que je ne le pensais à m'en passer, et le fait de rester dans le même appartement jusqu'à mon déménagement dans l'Ouest (4 mois quand même...) n'a aidé en rien. Puis je suis partie et nous discutions parfois agréablement. Jusqu'au jour où il m'a viré de sa vie (j'en parle ici). C'est à ce moment là que j'ai réalisé que j'avais tourné la page, je m'étais rendu compte qu'il ne m'apportait pas tellement, et surtout j'ai trouvé sa réaction si ridicule que ça ne m'a pas dérangé qu'il me jette comme ça.
Depuis, il a tenté de reprendre contact en vain. Je lui ai parfois répondu, par politesse, quand c'était vraiment nécessaire (par exemple quand il est venu me dire bonjour devant des amis à un concert, ou quand il m'a demandé des nouvelles de mon octodon ou félicité pour ma licence pro, je me voyais mal l'ignorer, et j'ai même été gentille en lui souhaitant un bon anniversaire, lui a zappé le mien mais il l'oubliait déjà quand nous étions ensemble jusqu'à ce que Facebook le lui rappelle ), mais je l'ai ignoré purement et simplement chaque fois qu'il me racontait sa vie. Il existe, et nous en restons là, voilà le point final. Juste pour le plaisir, cependant...
Je pense qu'il est bon que j'écrive ça ici, à ce jour. Cela pourra me revenir à la figure comme un boomerang plus tard, quand les choses et moi-même auront évoluées.
On rigole un bon coup ? 


Voilà, je pense avoir fais le tour avec ce bilan. Je vous souhaite un agréable week-end et je vous retrouve très vite ici, promis !

La photo n'est pas de moi, je ne sais plus où je l'ai trouvé ni de qui elle est. S'il s'agit de votre photo, merci de me le signaler !
This picture is not mine, but I don't remember where I found it and who made it. If it's yours, thanks to notify me!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Déposer un mot doux...